Congé férié du 24 juin

Parfois, le congé férié de la Fête nationale, soit le 24 juin, n’est pas appliqué correctement par l’employeur, principalement pour le personnel de soutien à statut particulier.  Nous vous demandons de porter une attention particulière aux informations ci-dessous.

La loi sur la Fête nationale, soit le 24 juin, dit:

«Le 24 juin est un jour férié, chômé et payé pour tous les salariés du Québec. La seule condition pour bénéficier de ce congé est d’être en emploi à la date du jour férié.

Si le 24 juin tombe un dimanche :

  • ce jour même est férié, chômé et payé pour le salarié qui travaille habituellement le dimanche
  • le 25 juin devient le jour chômé et payé pour le salarié qui ne travaille pas habituellement le dimanche.

Si le salarié s’absente du travail sans raison valable alors qu’il doit travailler le 24 juin, il ne pourra pas bénéficier des avantages prévus par la loi.»

Pour le personnel permanent, la question ne se pose pas.  L’article 37.00 «Jours fériés» indique clairement que cette journée est reconnue comme jours fériés et payés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s