Hygiène, santé et sécurité

Lorsqu’une personne salariée a des motifs raisonnables de croire que l’exécution de son travail l’expose à un danger pour sa santé, sa sécurité ou son intégrité physique, elle doit, en premier lieu, aviser sa supérieure immédiate ou son supérieur immédiat des conditions de travail qui représentent un risque pour sa santé, sa sécurité ou son intégrité physique.  Si aucune démarche n’est entreprise par son supérieur immédiat, la personne salariée doit aviser son comité hygiène, santé et sécurité au poste 1582 ou par courriel ( scfp_1575@uqar.ca ); lequel comité syndical convoquera une rencontre avec l’employeur afin de régler la situation problématique.

En dernier recours, si la situation jugée dangereuse perdure, vous pouvez appeler la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST), mais seulement si les démarches mentionnées ci-dessus n’ont donné aucun résultat.

Votre comité hygiène, santé et sécurité

Isabelle Parent (UQAR-Rimouski) et Gilles Gagnon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s